L’Europe en son nom


C’est le cadre du projet européen et des Erasmus days (lien Twitter-DAREIC académique de Bordeaux https://twitter.com/DAREICBORDEAUX) que le collège a accueilli ce vendredi 13 octobre , Cyril Dejean, chargé de communication numérique et événementielle de la mission information-communication de l’agence nationale Erasmus + de Bordeaux et Stefania Spinapolice, animatrice italienne de la maison de l’Europe de Lot-et-Garonne-CIED Moyenne Garonne.
Les deux intervenants ont abordé dans leur présentation la construction européenne, les valeurs et les principes de la démocratie ainsi que la citoyenneté européenne, les activités éducatives et la mobilité des jeunes en Europe avec des témoignages et un quiz Erasmus+.

Education européenne

Comprendre le fonctionnement de l’Union européenne, son histoire et ses difficultés doit permettre aux élèves de devenir des citoyens avertis, capables de se forger leurs propres opinions.
Des textes de Blaise Cendars, Erich-Maria Remarque, Jean-Pierre Vernant, Jean Giono, Simone Veil ,Stephan Zweig et Romain Gary (romancier français originaire de Vilnius) ont ponctué l’étude des héritages politiques et culturels de l’Europe avec quelques évènements de l’histoire au moment des guerres mondiales. Cyril Dejean a expliqué aux élèves que l’Europe ne s’est pas faite sans difficulté (il a fallu faire la guerre et résister pour pouvoir vivre en paix) mais que les pays ont depuis apporté avec la démocratie et ses valeurs, notamment le respect des droits de l’homme et de la vie, un véritable enrichissement dont ils profitent maintenant.
L’idée d’Europe est maintenant associée à la démocratie dans le cadre de l’Etat de droit.
Elle a une identité dans laquelle nous nous retrouvons (les Européens ont une culture et une histoire communes), dans la diversité des hommes et des choses.Ce qui est la géographie de l’Europe même, telle qu’elle se fait et se défait. L’Europe est aussi plus une idée qu’un continent....
Face au repli sur soi qui s’accentue en Europe (à un moment-clé de sa propre évolution-cf Brexit et montée des nationalismes régionaux) et dans le monde, Cyril et Stefania disent aussi que les échanges peuvent et doivent apporter des réponses intelligentes et continuer à participer à la construction de la cohésion européenne et internationale, à la transmission des valeurs de tolérance, d’empathie et de respect des différences.
Ils ont ensuite félicité la réussite du projet européen réalisé avec les élèves du lycée Zirmunai de Vilnius et son évolution constante et cohérente depuis 2013.

Les enfants d’Erasme

Pendant deux heures et à travers leurs expériences, ils ont énoncé les nombreux avantages à vivre dans une Europe en paix et unie et les possibilités de mobilité offertes par l’UE pour les collégiens, les lycéens, les étudiants et les apprentis dans le cadre des projets scolaires et professionnels.L’apprentissage des langues et la découverte d’autres cultures et modes de pensée à travers la correspondance et l’échange sont depuis la mise en place du programme Erasmus en 1987 au coeur du développement de la citoyenneté des jeunes européens.
Erasmus + répond à la diversité des parcours et des projets. 33 pays en font partie actuellement. La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la Pologne sont les pays qui coopèrent le plus autour de projets communs. 10 millions de jeunes Européens ont déja vécu cette expérience incomparable. 95% d’entre eux en ont tiré bénéfice.
La mobilité reste donc indispensable pour l’avenir de la communauté. Vivre une expérience à l’étranger peut changer une vie !
Séjourner à l’étranger, partir à Vilnius ou recevoir des correspondants lituaniens sont encore le meilleur moyen d’apprendre et de perfectionner ses connaissances et ses compétences linguistiques, sans parler de la découverte du pays et des rencontres , de l’enrichissement interculturel et des qualités humaines que l’on peut acquérir !
Les 19 collégiens de 3ème qui ont passé une semaine en Lituanie l’an passé avec leurs correspondants peuvent en témoigner !
Les deux animateurs ont en fin de séquence distribué des brochures d’information et des journaux sur le programme Erasmus + aux élèves, une carte des Etats membres de l’UE, un passeport de mobilité internationale, un CD musical du festival Europavox 2017, un autocollant et un badge Erasmus Day 2018.

Des questions-réponses sur l’Europe par équipes qui ont obligé les élèves à se concerter et à échanger pendant l’activité, qui a suscité beaucoup d’intérêt. La séance animée par Stefania a été très vivante.
Autant d’informations intéressantes et de références précises qui seront également utiles au moment de rédiger le rapport final du projet et de recevoir les correspondants lituaniens en mai prochain !
Une intervention appréciée et de qualité qui a tenté d’éclairer le débat ouvert sur l’avenir de l’Union européenne et la mobilité internationale.

Lien Twitter de la DAREIC de Bordeaux
https://twitter.com/DAREICBORDEAUX

BP


Commentaires