Une journée internationale au collège


Au carrefour des droits de l’homme

Chargés de projet, citoyens et engagés

En prélude des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du projet « So Rights » qui sera présenté à l’UNESCO et à l’ONU à Genève le 19 mars 2019, les élèves de 3ème exposeront leurs travaux sur les places du monde, les libertés, la paix et la démocratie le vendredi 7 décembre au collège Jean Boucheron  : ils commenteront l’actualité et liront quelques textes du recueil « Agora » composés et écrits avec leur professeur d’histoire.
« Un projet et une journée pour développer les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour la création d’une véritable culture en matière de droits de l’homme, aborder les causes profondes des violations, combattre les discriminations et encourager les processus démocratiques .Il s’agit aussi de permettre aux élèves de devenir de libres citoyens et leur donner les moyens de faire entendre leur voix dans le monde actuel  » ajoute Bruno Philippe.

Les jeunes collégiens à Genève-article Sud-Ouest du 15 octobre

L’éducation aux droits humains : l’importance du témoignage

Des rencontres-débats sur l’éducation à la citoyenneté et au droit international de la personne humaine auront également lieu l’après-midi en présence de Ioulia Klekot et de Marion Leroy Dagen.

La seule histoire

Ioulia Klekot, avocate en droit pénal ukrainienne, réfugiée ukrainienne et étudiante à l’Institut juridique de Bordeaux depuis 2017 témoignera des évènements de la place Maïdan à Kiev et de la place Terrain Kulikovo à Odessa qui l’ont fait quitter son pays en 2014 avec sa famille et parlera du droit international à travers le projet pédagogique. Le texte « Ioulia, Orange is the new » sera lu et chanté par les élèves.
La France nous a sauvées, ma fille et moi
Ioulia Keklot, Orange is the new

Présidente de l’association française des orphelins de Roumanie, Marion Leroy Dagen vit à Toulouse et travaille dans le domaine socio-éducatif. Née en 1976, c’est une enfant adoptée qui a grandi dans un orphelinat de la dictature et de l’univers concentrationnaire du régime communiste de Nicolae Ceaucescu. Auteur du livre « l’enfant et le dictateur » et d’un film documentaire « Marion, l’enfant du diable » elle évoquera son histoire et les retrouvailles avec sa mère en Roumanie et répondra aux questions des élèves sur l’adoption internationale, l’identité et les droits des enfants.
Marion, l’enfant du diable
Le témoignage choc d’une rescapée de la dictature de Ceaucescu
La vie après les mouroirs de Ceaucescu

Des parcours personnels denses, des histoires pour parler de la dignité et des droits humains, des fondements et des crises de la démocratie (Inde, Brésil, Russie et Turquie) et donner des repères et des valeurs aux jeunes.

La promesse de Romain Humeau

Le chanteur et auteur-compositeur Romain Humeau, parrain du projet, actuellement très pris par l’écriture et l’enregistrement de son prochain album ne pourra être présent à Castillonnès pour cette journée. Il suit très attentivement le projet des élèves depuis cinq ans et se dit très flatté d’avoir pu inspirer le projet à partir de ses textes, de ses idées et de ses chansons.
Il a aussi promis de les rencontrer au collège avant leur départ pour Genève en février-mars 2019 !
Un concert à Castillonnès a également été évoqué.
Les élèves se réjouissent déja de sa présence à cet événement !

Un projet unique par son concept, sa philosophie et par les différentes activités qu’il va rassembler au même endroit pour cette journée mondiale .
Une entrée en matière concrète, qui permet d’introduire de façon originale les aspects des cours d’histoire et d’éducation morale et civique sur les libertés, les droits, la citoyenneté et la démocratie en France, en Europe et dans le monde.

Journée des droits de l’homme-7 décembre 2018-collège Jean Boucheron-Castillonnès

Pour information

L’ONU organise chaque année 140 journées internationales
Les journées internationales de l’ONU


Commentaires