Outside : un projet à défendre


Projet des classes de 4ème sur les libertés et les droits de l’homme
Voyage à Bruxelles du 13 au 18 avril 2020

Education à la démocratie et aux médias
Education aux droits de l’homme
Education à la paix et à la citoyenneté internationale
Parcours citoyen
Parcours d’éducation artistique et culturel

Article de presse paru dans la Dépêche du midi le samedi 28 septembre
OUTSIDE, un projet à défendre

La Belgique et les droits de l’homme

De Genève à Bruxelles

Après avoir étudié l’action de l’ONU pour la protection et la promotion des droits de l’homme et de la paix au Palais des Nations Unies et au CICR de Genève en avril dernier, les collégiens de Castillonnès travailleront cette année à la conception et à la réalisation d’un atlas des défenseurs des droits humains intitulé « Outside » qu’ils présenteront auConseil de l’Union européenne de Bruxelles, à l’AEDH et à la section belge d’Amnesty international lors d’une semaine de visite et d’échanges du 13 au 17 avril 2020 : ils seront suivis et reçus par des parlementaires européens qui apporteront conseil et appui à leur action. Ils découvriront les instruments internationaux fondamentaux relatifs aux droits de l’homme, aux libertés et à la justice internationale en participant à des ateliers pédagogiques et à des débats autour de la démocratie. Cette année, la démarche sera axée sur les libertés d’expression et d’opinion comme formes d’engagement sous l’angle de la revendication des droits humains dans le monde à travers la musique, le cinéma, la presse, le théâtre et la danse.

Un fil conducteur majeur

Le projet résonne de l’état du monde, de l’Europe et de la protection et de la promotion des droits de l’homme. Les thèmes des libertés et des droits, des discriminations, des inégalités et de la paix permettent de poser un fil conducteur aux actions éducatives qui ont déjà conduit les élèves au Parlement européen de Strasbourg pour le prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe et à Verdun en 2016, à Vilnius en 2017, à Omaha beach et à Bayeux en 2018 et à Genève en 2019 dans le cadre de l’éducation aux libertés et aux droits humains par la découverte des institutions internationales et de l’Europe.
"Il est important d’expliquer le sens de l’engagement individuel et collectif des citoyens dans une démocratie et de connaître les défenseurs des droits de l’homme engagés dans la lutte et le combat pour la liberté car l’avenir de chacun est aussi indissociable de celui de tous : être capable de décoder la réalité que vit l’autre malgré ses propres grilles culturelles est un point fondamental dans l’éducation à la paix, à la citoyenneté internationale et à la démocratie ! Il est primordial que les droits de l’homme soient préservés mais aussi étendus là où ils ne sont pas respectés. A Bruxelles, ville internationale et capitale de l’Europe depuis 1997, cité cosmopolite, les élèves seront confrontés directement aux notions de diversité humaine, d’égalité de droit, « d’identités multiples de la personne » et de citoyenneté , qui constituent les thèmes du programme d’éducation civique." BP

Une cause fédératrice

L’étude réalisée par les collégiens abordera les problèmes revendiqués par les associations humanitaires et dans les campagnes d’Amnesty international et de Reporters sans frontières, partenaires du projet. La réflexion sur la lutte pour les droits humains s’appuiera sur les libertés, en particulier celles d’opinion et d’expression qui sont souvent bafouées. Leur travail constituera le troisième et dernier volet de l’atlas pédagogique« So Rights », lauréat du prix UNESCO à Paris en 2018 et du prix de l’éducation citoyenne en 2019, qui a également retenu l’attention de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH) pour le prix des droits de l’homme de la République française en décembre à Paris !

Pour rappel, c’est la Belgique qui avait initié le projet européen à Castillonnès le 22 avril 2013 avec la réception de deux collégiennes belges de Louvain, Tindaya Deniz et Yana Milutinovic !
Celles-ci avaient présenté un solide exposé sur les institutions européennes, la démocratie et la Belgique et participé à un débat sur l’Europe avec les élèves des classes de 3ème.

Quand l’Europe s’invite au collège


Commentaires