Paroles de déportés

mercredi 4 décembre 2019
par  Classe d’Histoire Géographie Éducation civique 1

Les élèves de 3ème participent cette année au projet "paroles de déportés-mises en jeunes voix" proposé par l’AFMD-Amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation-47 pour commémorer le 75ème anniversaire de la victoire sur le nazisme et la libération des camps.

Deux élèves de 3ème liront et enregistreront des textes de déportés à Radio 4-Villeneuve-sur-Lot.

*un texte de Simone Veil qui s’exprime à Berlin sur Auschwitz le 27 janvier 2004, jour anniversaire de la libération du camp ;
*trois poèmes de Ceija Stojka l’étoile" , "Auschwitz respire toujours en moi" et "Auschwitz est mon manteau"

Ces textes seront travaillés et répétés avec la professeur documentaliste Caty Mouly pour être lus lors :

*de la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité le 27 janvier 2020
*de la journée des droits de l’homme organisée au collège le 31 janvier 2020 dans le cadre du projet OUTSIDE avec Amnesty international.
*de la commémoration du 8 mai 1945 à Castillonnès

Ils seront enregistrés au studio de Radio 4 à Villeneuve-sur-Lot et seront ensuite diffusés sur les ondes en janvier. 4 autres collèges participent au projet "paroles de déportés".

L’atrocité des camps de concentration nazis semble indicible.
"Simone Veil est le visage de la France déportée : ses lèvres ne parlent pas..." disait André Malraux.

Les témoignages de victimes et les rapports officiels ont été collectés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Ils sont les seuls capables de décrire cette inimaginable réalité. Ces paroles de déportés se suffisent à elles-mêmes, tant leur force est saisissante. Elles offrent une synthèse de l’univers concentrationnaire et constituent un document plein d’effroi et de recueillement.

Witness history : un héritage humaniste

Les élèves du groupe de projet 4ème travaillent aussi sur ce sujet dans le cadre du projet OUTSIDE sur les défenseurs des droits de l’homme et les prix Nobel de la paix.
Des textes de Simone Veil, Marceline Loridan-Ivens, Elie Wiesel, Jacqueline Teyssier et d’Ela Stein Weissberger complèteront l’étude pour la présentation du projet à Bruxelles les 14 et 17 avril 2020 au Conseil européen et à Amnesty international.
Les témoignages des déportés lus par les élèves ainsi que des extraits des livres "l’aube de Birkenau" et "une vie" de Simone Veil seront utilisés en français et en histoire pour la rédaction d’un texte-hommage aux combats pour la liberté et la paix menés par les rescapés des camps de concentration et d’extermination en lien avec les déclarations des droits de l’homme.-
Le texte des élèves sera transmis au Mémorial de la Shoah.
Les élèves de 3ème avaient rendu hommage l’an passé à la femme d’Etat française et lu un texte de leur composition au monument des Justes de Thonon-les-Bains lors de leur séjour à Genève*.

*Texte "Plus fort que la barbarie"-Atlas SO RIGHTS-collège de Castillonnès
(234 pages-prix UNESCO 2018-ONUG 2019-prix de l’éducation citoyenne 2019)

Simone Veil est avant tout une survivante de la Shoah, rescapée de l’enfer d’Auschwitz, de la "misère et de l’inhumanité" et en a témoigné à plusieurs reprises. À l’échelle européenne, elle a voulu la paix franco-allemande, pour que ses enfants et ses petits-enfants ne souffrent pas à leur tour comme elle a pu souffrir.
Pour réapprendre à vivre et à s’aimer…..

Les élèves de 3ème commenceront les répétitions des textes en décembre.
Enregistrement final des lectures au collège avec Radio 4 et l’AFMD au mois de janvier.

Rappel

En 2017, les collégiens de 3ème du groupe de projet européen ont visité le musée des victimes du génocide, l’ancien ghetto juif et la prison du KGB à Vilnius (Lituanie).
En 2019, les collégiens de 3ème ont visité l’ONU et le CICR de Genève et ont rendu hommage aux victimes juives de la barbarie nazie au monument des Justes de Thonon-les-Bains.
Un film-hommage aux victimes du génocide "Stations of grief- Deportraitations" du musée national de Vilnius validé par la Commission européenne-Europe for Citizen programm sera présenté aux élèves le 27 janvier 2020.
Il s’appuie sur des lettres, des photographies d’albums de familles déportées en Lituanie, Estonie et Lettonie pendant la dictature stalinienne et l’occupation allemande et même sur des voix enregistrées par les plus anciens, rescapés de l’enfer.
La présentation du document historique sera accompagnée de la lecture du texte de Marija Zarembiene, professeur de français au lycée Zirminau de Vilnius, lors des cérémonies officielles du 8 mai 1945 le 7 mai 2018 sur la place du monument aux morts de Castillonnès.

Dans la troisième partie de projet OUTSIDE un lien sera établi avec la commémoration du 75ème anniversaire de la libération des camps dans la continuité et la cohérence du parcours historique et citoyen mis en place depuis 2016 (Verdun-Strasbourg-Vilnius-Omaha Beach-Bayeux-Genève et Bruxelles).


Commentaires