Correction de l’épreuve de géographie du brevet blanc n°2


Sujet de géographie
Les échanges internationaux, reflet des inégalités du monde

Questions sur documents (8 points)

- 1) Décrire l’évolution des échanges mondiaux

- Doc 3 : graphique de la croissance des échanges mondiaux (en milliards de dollars)
- Remarquer la forte évolution des échanges depuis 1980.
- Distinguer la plus forte évolution du commerce mondial de marchandises (plus rapide que celle des services) et constater qu’elle est due à l’augmentation du volume des exportations de produits manufacturés et à l’explosion des échanges maritimes.

- 2) Calculer la part de l’Amérique du Nord, de l’Europe et du Japon (Triade) dans les échanges mondiaux et comparer avec l’Afrique, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient.
- Les résultats montrent que l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et l’Asie-Pacifique sont les principaux pôles du commerce mondial.La plus grande partie du commerce mondial se fait à l’intérieur de chacune de ces régions ou entre celles-ci.
- Les pays du Sud, qui consomment et produisent moins que les pays du Nord jouent un faible rôle dans le commerce international.
- Part de l’Amérique du Nord : 18,5 %
- Part de l’Europe (UE) : 47,2 % ( à partir d’elle, les flux divergent vers les autres pôles, acheteurs de produits manufacturés et agricoles).
- Part du Japon : 7,6 %
- Part de l’Afrique : 1%
- Part de l’Amérique du Sud : 9,2%
- Part du Moyen-Orient : 3,5 %
- L’élève pouvait distinguer les pôles émetteurs (Europe, Asie) et récepteurs (Amérique du Nord).
- En part du pourcentage des échanges, les inégalités Nord-Sud sont bien marquées.
- Les flux d’échanges soulignent les relations privilégiées entre les pays développés et les marchés en expansion (Amérique du Sud et Moyen-Orient).
- Les échanges commerciaux sont multipolaires et s’effectuent avant tout entre pays industrialisés alors que les flux sud-sud sont limités.
- Les pôles de la Triade réalisent plus de 70 % du commerce mondial et 80 % des investissements directs : reliés entre eux par des flux intenses, les Etats-Unis, le Japon et l’Union européenne sont en compétition pour dominer l’espace mondial.

- 3) Identifier les différents éléments du port de Singapour( zone industrialo-portuaire).
- Il fallait partir de la légende et des plans de la photographie pour détailler la concentration littorale des activités industrielles (terre-pleins gagnés sur la mer, plates-formes pour accueillir les porte-conteneurs, îles artificielles qui accueillent une partie du port pétrolier et les nouvelles installations.....).
- Les espaces portuaires de Singapour ont été aménagés pour développer l’industrie et commercer avec le reste du monde : la géographie de la cité-Etat de Singapour n’est par conséquent pas limitée aux frontières de son territoire.
- Le port de Singapour, pôle majeur pour le commerce mondial, témoigne de l’explosion du trafic maritime international (fret).
- Les équipements portuaires pour accueillir les navires de fret et organiser le transit des marchandises sont : les zones de déchargement pour le trafic des conteneurs,les plates-formes multimodales, les infrastructures de communication pour relier l’interface maritime à la mégalopole,les cales et les grues pour opérer les ruptures de charge, les entrepôts de stockage, les polders modernes.....).
- Une plate-forme multimodale est une infrastructure équipée pour permettre le passage d’un mode de transport à l’autre.
- Singapour est située sur une grande route maritime (détroits de Malacca et de Riau), qui relie les grands pôles de l’économie internationale au contact de la Malaisie et de l’Indonésie.

- 4) Observer les inégalités mondiales à travers les flux d’échanges et l’utilisation d’Internet.
- Les réseaux planétaires commerciaux et de télécommunications sont établis et contrôlés par les grandes puissances car leur mise en place exige des capitaux pour les financer et des compétences pour les gérer.
- Le tableau indique que l’inégale répartition des réseaux reflète l’inégal développement économique des pays et le rôle de commandement des centres.
- Les pays en voie de développement ont une place très limitée mais leur part progresse avec l’essor de puissances industrielles, commerciales et technologiques comme la Chine et certains pays émergents d’Asie.

- Correction de la synthèse en classe


Commentaires