Correction du devoir de géographie sur l’ouest atlantique-4èmes A-B et C


- Devoir de géographie

- Jeudi 20 mai 2010-coefficient 3-T3 (2)

- Etude régionale : l’ouest atlantique (la diversité des régions françaises)

- Thématique associée : la pêche dans le golfe de Gascogne

- Cette étude de cas s’inscrit dans la partie du programme consacrée à l’étude des régions françaises dans l’espace européen (géographie et éducation civique) et au développement durable (en lien avec la sortie pédagogique des 7 et 8 mai 2010 à Socoa).

- Comment les pêcheurs français et espagnols se partagent-ils les ressources en poissons dans le golfe de Gascogne ?

- Cette problématique permet de mesurer l’importance économique de la pêche et de mieux saisir les enjeux de son exploitation (surpêche, gestion des stocks, maintien de l’activité dans les ports, rôle de l’Etat et de l’Union européenne....).

- Les documents permettent de localiser précisément la zone de pêche et "font vivre" le conflit à travers les témoignages des hommes et de documents attrayants sur les techniques de pêche (cf cours au centre PEP de Socoa) et de la règlementation (cf visite de la criée et du centre des affaires maritimes de Ciboure le 8 mai 2010).

- Evaluation et correction

- Moyenne des copies : 12,21

- Questions générales
- (oral de synthèse à partir de la fiche de révision-6 questions)

- La France de l’océan
- Une façade maritime
- Un riche arrière-pays (sur 4)

Questions sur documents (sur 12)

- Synthèse (sur 4)

- Maîtrise de la langue (sur 2)

- Note finale (sur 20)

- Elève :

- Plan en 2 parties  : une ressource menacée/ la difficile gestion des stocks.

- Synthèse : des conflits et des tensions liés à la production de l’anchois et à la raréfaction du poisson.

- Document d’exploitation : le port de Saint-Jean-de-Luz et l’activité de la pêche dans le golfe de Gascogne.

- L’étude documentaire devait permettre :

- de faire le lien avec la sortie pédagogique sur la côte basque des 7 et 8 mai ;
- de comprendre le contexte du conflit : la surpêche a entraîné une réduction des stocks de poissons dans le golfe de Gascogne, qui ont du mal à se renouveler.
- de comprendre les enjeux économiques et sociaux du conflit : le maintien de l’activité de la pêche est capital pour la région et la filière halieutique.
- d’identifier les acteurs du conflit (acteurs économiques : pêcheurs espagnols et français, pêcheurs artisanaux et industriels..../ acteurs politiques : Etats et organismes internationaux).
- d’identifier (conclusion) les régulations et les solutions alternatives mises en oeuvre dans le cadre du développement durable.

- La surpêche recouvre en effet plusieurs réalités :

- une réalité environnementale : ressources, espèces menacées( séquence à l’aquarium de Biarritz).
- une réalité économique : capacités de renouvellement des écosystèmes marins, emplois directs et indirects...
- Ne pas oublier de parler de la paupérisation des pêcheurs
- une réalité sociale : face à la diminution et à la raréfaction du poisson, les conflits sont de plus en plus nombreux et s’exacerbent.
- une réalité géographique : des règles de propriété et d’accès à l’espace marin existent mais il y a des pratiques de pêche illégales dans les eaux contestées (cf doc.1) et génératrices de gaspillage de la ressource.
- La Convention des Nations-Unies pour le droit de la mer, signée à Montego Bay en 1982 établit un zonage des mers afin de garantir et de gérer l’accès aux ressources, en donnant la possibilité aux pays côtiers de se développer grâce au contrôle des réserves halieutiques qui les entourent (ZEE : zones économiques exclusives).

- Préparation à la séquence spéciale du 8 juin pour la journée mondiale des océans.

- La question de la gestion durable de la ressource océanique dans les pays européens et les enjeux que suscite son exploitation (travaux de 4ème sur la surpêche dans le golfe de Gascogne et lien avec les thématiques de la gestion des ressources maritimes dans le nord de l’Europe à partir des observations et des travaux scientifiques de l’expédition "Around north America d’Olivier Pitras- 2007-2009).

- B.PHILIPPE


Commentaires