A l’heure de la ville


Un projet est une idée en perpétuelle évolution : la qualité des travaux et des visites de terrain réalisées l’an passé avec les élèves de 4ème sur la Garonne dans le cadre de l’année européenne sur l’eau a permis d’échanger avec les lycéens polonais de Lebork sur les questions d’aménagement et de développement durable.

Le nouveau schéma pour l’action européenne 2012-2013 vient d’être défini par Iwona Lis, Agneska Probusko et Bruno Philippe, coordonnateurs du projet pédagogique.
Le thème de la ville européenne sera privilégié cette année et fera l’objet d’un travail approfondi et fédérateur.
Il a fallu trouver les prolongements au travail engagé avec Izabela Cysweska, qui a changé d’établissement cette année.

"Avec Iwona et Agnieska, nous pensons qu’accepter l’idée d’Europe et devenir un vrai citoyen européen passe nécessairement par une connaissance de l’autre : cette compétence civique ne peut être dissociée de la géographie dans le cadre d’une culture partagée.
La ville est le lieu idéal pour lire et comprendre les informations historiques et culturelles sur le patrimoine et qui ont façonné notre société : aujourd’hui 8 européens sur 10 vivent dans une aire urbaine.
C’est pourquoi il nous a paru important de faire découvrir à nos élèves la ville comme lieu privilégié des échanges, de la mobilité et de l’économie européens."

Un groupe d’élèves de 3ème effectuera donc cette année, à partir du 16 octobre, une étude sur les fonctions et le destin urbains de la ville de Bordeaux.Il visitera le site aéroportuaire de Mérignac en mai 2013 et participera à un échange sur les capitales européennes, vitrines et symboles des Etats de l’Union à la Maison de l’Europe (MEBA).

La classe d’option de découverte professionnelle de 3ème C participera également à cette action dans le cadre des travaux réalisés en sciences économiques et sociales sur la zone d’influence et l’impact économique de la plus grande zone d’activités de la région Aquitaine : en effet, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac concentre plus de 7300 emplois et 4900 entreprises, soit 30% des emplois de la communauté urbaine !
Une formidable opportunité de faire découvrir aux élèves une société dont l’activité est liée à la présence de l’aéroport sur le site de l’Aéroparc.

Le même travail sera réalisé en Pologne sur la ville de Gdansk et l’aéroport de Varsovie avec une grille de lecture commune qui permettra la réalisation d’un document pédagogique et la mise en place d’une action intégrée sur le territoire européen.

Celle-ci devrait permettre d’élargir et de renforcer le partenariat actuel.
Elle s’inscrit aussi maintenant dans les priorités du projet d’établissement pour l’ouverture d’une section européenne en anglais et d’un éventuel appariement de classes dans le cadre d’un projet Comenius.C’est un levier pédagogique fort.
Les échanges s’effectueront en français et en anglais avec Angela Dumain, Hermance LaDroitte et Anne Verdier.

Les relais éducatifs de l’Inspection académique, du Rectorat de Bordeaux, de la DAREIC, de la Mairie et de l’Office du tourisme de Bordeaux, de la Maison de l’Europe seront partenaires du projet comme l’an passé.

Les élèves présenteront leur travail aux concours de l’AMOPA (association des membres des Palmes académiques nationale) et de l’UNESCO (programme éducatif sur les métropoles européennes en 2013).


Commentaires